Hollywood Bazar

Les chansons gaies-mĂ©lancoliques au ton urbain d’Hollywood Bazar nous permettent de prendre le temps de la rĂ©flexion sur des sujets de sociĂ©tĂ©.
A la rencontre de la chanson, du rap et de la pop, les textes incisifs de Vincent viennent épouser les brillants arrangements aux machines de Grégory sur le tempo métronomique et sans concession de Pierrick.
Les 3 garçons, au fil des chansons, nous dessinent un scénario qui se ficelle pour rendre audible les paradoxes que la société nous impose
La séance commence : Grattons nos cocons, grattons les paillettes, découvrons le Bazar qui fait ce que nous sommes
.

MON IRAN a été tissée comme un tapis iranien :

L’esquisse
Tout commence par un voyage, celui de Vincent, en 2014, de La Rochelle à  Katmandou dans un vieux fourgon amĂ©nagĂ©. Au milieu de ce pĂ©riple, il y a l’Iran. Un lieu chargĂ© d'Histoire.
L'inconnu mais aussi, il faut le dire, une nette appréhension accompagnent le voyageur lors de l'entrée dans le pays. Entre Histoire, contexte politique, fantasmes, connaissances plus ou moins récentes, 
 Difficile d'imaginer nettement les contours de cette rencontre.
Et pourtant l’Iran se dĂ©voile, belle et gĂ©nĂ©reuse par sa culture, son patrimoine millĂ©naire et surtout par son peuple Ă  l'accueil chaleureux, amoureux de la rencontre et du partage.
L'une des plus belles surprises de ce pĂ©riple.La graine crĂ©ative est plantĂ©e. Durant plusieurs annĂ©es l’idĂ©e germe et grandit : faire une chanson de cette rencontre.
Parler du dépassement des préjugés et amalgames. Parler de l'Iran mais aussi de toutes les terres inconnues. Parler de l'universalité et de la singularité des peuples.
L'écriture est complexe, les facettes multiples, les émotions foisonnantes. Dompter l'arborescence de toutes ces idées pour qu'elles deviennent chanson est une route difficile mais belle.

La trame
La rencontre entre la musique d'Hollywood Bazar et l’Iran est nĂ©e des arrangements de GrĂ©gory. Une toile mĂ©tissĂ©e de rythmes urbains venus d'Europe, d'influences mauriciennes SĂ©ga et de gammes orientales.
Une invitation au voyage.

La couleur
GrĂące Ă  l’association bordelaise TrĂ©sor d’Iran, Hollywood Bazar croise le chemin de Bayan Mohammadi, chanteuse traditionnelle iranienne. Une rencontre (encore une !) magique.
DĂšs les premiĂšres notes de cet Ă©change musical sans frontiĂšres, on plonge au cƓur de l'Iran, transportĂ© par le chant des trois langues du peuple uranien : le perse, le kurde et l'arabe.

Les volutes du dessin
Une rencontre en appelant une autre, Azzah Sawah, danseuse syrienne, entre dans l'aventure et vient parfaire ce tableau multiculturel.
Elle enveloppe la chanson de la grĂące de sa danse, mĂȘlant influences soufies et modernes orientales.

Les finitions
Elles sont portées par les subtiles traductions de Panthéa Kian qui a su retranscrire les images poétiques de la chanson en perse.

Dans la playlist Le Coin des Artistes
Mai 2022

Titre influence

⏰ Retrouvez tous nos horaires 

Comments are closed.