Estelle Valensuela

Auteur de ses propres textes, amoureuse des mots quelle que soit la langue, passeuse de cultures, talentueuse chanteuse, femme attentionnĂ©e, Estelle vit chaque journĂ©e Ă  300%. Professionnelle et passionnĂ©e, elle a sorti en mai 2018 « Droit devant », un premier album classieux de douze titres, oĂč la chanteuse rendait de belles lettres de noblesse Ă  la pop lyrique des annĂ©es 90, comme un clin d’Ɠil Ă  ces interprĂštes qui ont fait les grandes heures du dĂ©but des annĂ©es 2000 : CĂ©line Dion, HĂ©lĂšne SĂ©gara, Lara Fabian


En octobre 2020, Estelle a dĂ©voilĂ© sa nouvelle chanson « Je n'attends de nous », qui rĂ©sonne comme une transition entre l’album « Droit devant » et le prochain opus attendu pour 2022.

Aujourd’hui, les sonoritĂ©s s’affinent, se modernisent dans un Ă©crin fait sur mesure pour la voix d’Estelle, puissante, toute en nuances. Avec « Je n’attends de nous », la pop devient plus actuelle et permet Ă  l’artiste de s’émanciper de ses propres mots et notes de musique en faisant appel Ă  d’autres plumes.

Pierre Guiberteau, qui signait le succĂšs Underwater en 2017 et The Thrill l’annĂ©e suivante, tout en se faisant remarquer pour son remix de Miss You de Carla Bruni, a composĂ© la musique de ce nouveau single.

Estelle Valensuela signe gĂ©nĂ©ralement ses textes mais cette fois, l’envie Ă©tait d’emprunter les mots d’un autre. Elle choisit Laurent Ayçaguer, un auteur installĂ© entre Bordeaux et le Pays basque, une façon peut-ĂȘtre, de se rapprocher une nouvelle fois de ses racines girondines, si chĂšres Ă  son cƓur.

Le prochain album se peaufine avec Ă  la rĂ©alisation Sonal Schönefeld, un producteur allemand qui a notamment produit Kay One, un rappeur populaire d’outre-Rhin ou Xavier Naidoo, une pointure de la pop allemande. On l’aura compris, Estelle prend son art au sĂ©rieux et proposera ainsi un album abouti, avec une approche diffĂ©rente dans la crĂ©ation. En effet, si le premier album a Ă©tĂ© composĂ© Ă  partir des textes d’Estelle, cette fois, ce sont les mĂ©lodies qui guideront les paroles.

Et comme sur « Droit devant », Estelle Valensuela chantera en français, en allemand et en anglais, comme une ode au multiculturalisme, qui fait l’identitĂ© de cette artiste aux multiples facettes


Comments are closed.