BERNARDO SANDOVAL

Bernardo Sandoval est guitariste, auteur – compositeur et interprète Franco – Espagnol, né le 3 mai 1958 en Castille-et-Léon en Espagne, Toulousain d’adoption depuis 1960

Bernardo Sandoval est diplômé de la chaire de Flamenco de Cordoba pour son apport à l’art flamenco en matière de guitare de concert, Prix de guitare de Cordoue en 1978. Il a remporté le premier prix du concours National de la Uniòn en 1979. En 1998, il obtient le césar de la musique de film à l’occasion du 51 Festival de Cannes pour le film Western de Manuel Poirier

Issue d’une famille ouvrière, exilée à Toulouse en 1960, il découvre la guitare à l’ age de 14 ans, fréquente le centre espagnol de la rue des Chalets et découvre le Flamenco
Au moment de la chute de la dictature franquiste, Bernardo Sandoval a 16 ans et décide de retourner en Espagne, à Barcelone, pour retrouver des chanteurs de Flamenco

A 20 il est diplômé de la chaire de Flamenco de Cordoba, il remporte l’année suivante le premier prix du concours National de la Uniòn, l’ élitisme et l’ integrisme, ainsi que l’ambiance polémique du milieu du Flamenco en Espagne le poussèrent a faire son retour à Toulouse
Bernardo Sandoval est aussi attiré par le métissage musicale de la ville rose; Rock, blues et salsa, principalement,  représente pour lui un interet tout aussi important que le Flamenco
Bernardo Sandoval contacte cette année de 1979, Salvador Paterna pour monter un duo qui tournera pendant deux ans en France et en Espagne

Il se lance dans de nombreuses tournées en Afrique, Amérique du Sud et Amérique du Nord, pendant lesquelles il rencontrera des grands noms comme le guitariste Paco de Lucia, le chanteur Gitan Camaron de la Isla, le violoniste Didier Lockwood, les chanteurs Michel Jonasz et Jacques Higelin, la chanteuse Mexicaine Chavela Vargas, …

C’est le Printemps de Bourges, en 1988, qui fera véritablement découvrir Bernardo Sandoval, ou il fera la première partie de Didier Lockwwod. L’ année suivante il assurera la première partie de Michal Jonasz à la Cigale et au Casino de Paris, la même année il se produit aux arènes de Nîmes avec Camaron de la Isla

Ses tournées en Amérique du Sud, à Cuba et au Chili notamment, ainsi qu’en Afrique, au Sénégal, au Togo et au Bénin permettront à Bernardo Sandoval de développer son style musical puissant a destination d’un public exigeant et connaisseur

Il intègre en 1996, le collectif Toulousain 100% Collègues.

Il sera initié à la musique classique par l’ancien directeur de l’Orchestre de chambre national de Toulouse, Alain Moglia

Bernado Sandoval est aussi auteur de musiques de films, il obtient un César pour la musique du film de Manuel Poirier, Western

Comments are closed.